La résolution 2758 de l’Assemblée générale des Nations unies

La résolution 2758 est adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies le 25 octobre 1971 : 76 voix pour l’adoption, 35 contre l’adoption, 17 abstentions. Votent pour la résolution : l’Union soviétique et les démocraties populaires est-européennes, la France et la majorité des pays d’Europe occidentale, la majorité des pays d’Afrique et d’Asie ; votent … Lire la suite La résolution 2758 de l’Assemblée générale des Nations unies

La reconnaissance par la France de la République populaire de Chine (27 janvier 1964)

La Chine et le monde depuis 1919 Le texte du communiqué Le gouvernement de la République française et le gouvernement de la République populaire de Chine ont décidé, d'un commun accord, d'établir des relations diplomatiques. Ils sont convenus à cet effet de désigner des ambassadeurs dans un délai de trois mois. Le dossier Jalons pour … Lire la suite La reconnaissance par la France de la République populaire de Chine (27 janvier 1964)

La mort du président Mao vue par la télévision française (1976)

La Chine et le monde depuis 1949 Le journal de vingt heures de la chaîne Antenne 2 INA 9:14 La déclaration du président Giscard d'Estaing est publiée le 9 septembre 1976 en début d'après-midi. Avec le président Mao Tsé-toung s'éteint un phare de la pensée mondiale. Venu de la profondeur populaire de la Chine, l'ayant … Lire la suite La mort du président Mao vue par la télévision française (1976)

La mort de Liebknecht vue par Käthe Kollwitz (1920)

Socialisme, communisme et syndicalisme en Allemagne depuis 1875 Käthe Kollwitz représente la mort de Karl Liebknecht, assassiné par les corps francs, comme Rosa Luxemburg, le 15 janvier 1919. Après la révolution du 9 novembre 1918, le SPD entend respecter la légalité et subordonne toute réforme à la réunion d’une Assemblée constituante dont l’élection est fixée … Lire la suite La mort de Liebknecht vue par Käthe Kollwitz (1920)

La mémoire des vingt-sept otages de Châteaubriant à la Libération (22 octobre 1944)

Bilan et mémoires de la Seconde Guerre mondiale en France Le Parti communiste français se présente à la Libération comme le "parti des fusillés" ou le "parti des 75 000 fusillés". Le 22 octobre 1944, il organise une "journée des martyrs" qui commémore l’assassinat par les Allemands, trois ans auparavant, des vingt-sept otages de Châteaubriant … Lire la suite La mémoire des vingt-sept otages de Châteaubriant à la Libération (22 octobre 1944)