La résolution 2758 de l’Assemblée générale des Nations unies

La résolution 2758 est adoptée par l’Assemblée générale des Nations unies le 25 octobre 1971 : 76 voix pour l’adoption, 35 contre l’adoption, 17 abstentions. Votent pour la résolution : l’Union soviétique et les démocraties populaires est-européennes, la France et la majorité des pays d’Europe occidentale, la majorité des pays d’Afrique et d’Asie ; votent contre la résolution : les États-Unis et la majorité des pays d’Amérique, le Japon, l’Australie, la Nouvelle-Zélande et l’Arabie saoudite.

Résolution 2758 (XXVI). Rétablissement des droits légitimes de la République populaire de Chine à l’Organisation des Nations unies

L’Assemblée générale,

Rappelant les principes de la Charte des Nations unies,

Considérant que le rétablissement des droits légitimes de la République populaire de Chine est indispensable à la sauvegarde de la Charte des Nations unies et à la cause que l’Organisation doit servir conformément à la Charte,

Reconnaissant que les représentants du Gouvernement de la République populaire de Chine sont les seuls représentants légitimes de la Chine à l’Organisation des Nations unies et que la République populaire de Chine est un des cinq membres permanents du Conseil de sécurité,

Décide le rétablissement de la République populaire de Chine dans tous ses droits et la reconnaissance des représentants de son gouvernement comme les seuls représentants légitimes de la Chine à l’Organisation des Nations unies, ainsi que l’expulsion immédiate des représentants de Tchang Kaï-chek [Jiang Jieshi] du siège qu’ils occupent illégalement à l’Organisation des Nations unies et dans tous les organismes qui s’y rattachent.

1976e séance plénière, 25 octobre 1971

Résolutions et décisions adoptées par l’Assemblée générale au cours de sa 26e session. Documents officiels, supplément no 29

A/RES/2758(XXVI)