La Fête du 14 Juillet d’Alfred-Philippe Roll (1882)

Le peintre Alfred-Philippe Roll représente la première célébration de la fête nationale du 14 Juillet en 1880. Déposée le 26 mai par Benjamin Raspail, fils de François-Vincent Raspail et député radical de la Seine, la proposition de loi est adoptée, après déclaration d'urgence, par la Chambre des députés le 8 juin et par le Sénat … Lire la suite La Fête du 14 Juillet d’Alfred-Philippe Roll (1882)

Le sujet d’histoire de l’examen d’entrée à Sciences Po. — Session 2020

L'épreuve d'histoire de l'examen d'entrée à Sciences Po se tenait à Paris aujourd'hui, dimanche 23 février 2020, de 13 h à 17 h. Le sujet, publié après la fin de l'épreuve, était le suivant : Premier exercice Composition (au choix) -- Penser la République (France, vers 1880-1962) -- Guerres et démocraties (1914-1947) N.B. : le … Lire la suite Le sujet d’histoire de l’examen d’entrée à Sciences Po. — Session 2020

11 novembre 1940. — Manifestation des étudiants et lycéens à l’Étoile et sur les Champs-Élysées

Dans un article publié par la Revue d'histoire de la deuxième guerre mondiale — no 47, juillet 1962 —, Raymond Josse propose une première synthèse sur la manifestation des étudiants et lycéens, à l'Étoile et sur les Champs-Élysées, le 11 novembre 1940 : "La naissance de la Résistance étudiante à Paris et la manifestation du … Lire la suite 11 novembre 1940. — Manifestation des étudiants et lycéens à l’Étoile et sur les Champs-Élysées

Classicisme et romantisme, royalisme et libéralisme : la république des lettres sous la Restauration

Dans la deuxième partie des Illusions perdues (1839), Balzac prête à deux de ses personnages une conversation sur la "république des lettres", à Paris, sous la Restauration. À Lucien de Rubempré, poète en quête de reconnaissance, le journaliste Lousteau explique, en octobre 1821, qu'elle se divise en "deux camps" — "Les écrivains royalistes sont romantiques, … Lire la suite Classicisme et romantisme, royalisme et libéralisme : la république des lettres sous la Restauration

La mort de madame Roland dans la Gazette nationale, ou le Moniteur universel (1793)

Le 29 brumaire an II — 19 novembre 1793, ancien style —, après la mort sur l'échafaud de Marie-Antoinette le 16 octobre, d'Olympe de Gouges et de madame Roland les 3 et 8 novembre, la Gazette nationale, ou le Moniteur universel reprend un texte publié dans la Feuille de Salut public, organe officieux du gouvernement … Lire la suite La mort de madame Roland dans la Gazette nationale, ou le Moniteur universel (1793)

Les articles X et XI de la Déclaration des droits de 1789 dans le Commentaire d’Auguste Déplat (1902)

En 1902, Auguste Déplat publie, sous le pseudonyme d'Armand Depper, un Commentaire de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen préfacé par Ferdinand Buisson, ancien directeur de l'enseignement primaire (1879-1896) et titulaire de la chaire de pédagogie de la Sorbonne (1896-1902). Inspecteur de l'enseignement primaire et chroniqueur de l'enseignement dans la presse — … Lire la suite Les articles X et XI de la Déclaration des droits de 1789 dans le Commentaire d’Auguste Déplat (1902)

Les articles de constitution de 1789

L’Assemblée nationale constituante adopte le texte définitif de la Déclaration des droits et des dix-neuf articles de constitution le vendredi 2 octobre 1789, dans sa séance du matin. Après l’adoption, Mounier, son président, se rend auprès du roi pour lui présenter les deux décrets. À la séance du soir, il instruit l’Assemblée de sa démarche … Lire la suite Les articles de constitution de 1789

La mort de madame Roland dans Histoire des Girondins de Lamartine (1847)

Élu député du Nord au cours de son voyage en Orient (1832-1833), député de Saône-et-Loire depuis 1837 et passé à l'opposition, Lamartine (1790-1869) publie les huit volumes de son Histoire des Girondins du 20 mars au 12 juin 1847. Le 18 juillet, dans son discours de Mâcon, il reprend son mot de 1839 — « … Lire la suite La mort de madame Roland dans Histoire des Girondins de Lamartine (1847)

L’avant-propos du Dictionnaire historique de la Résistance

Le Dictionnaire historique de la Résistance est publié le 6 avril 2006. Dans son avant-propos, le "conseil scientifique" qui préside à sa rédaction situe l'ouvrage dans l'historiographie de la période et dans l'histoire de ses mémoires. Ébauchée dans l'immédiat après-guerre, l'histoire de la Résistance est éclipsée, à partir des années 1970, par l'omniprésence du souvenir … Lire la suite L’avant-propos du Dictionnaire historique de la Résistance

« Modéré, mais non pas modérément républicain » : la réponse de Jonnart à Méline (10 décembre 1899)

« Républicain modéré, mais non pas modérément républicain ». Habituellement attribuée à Waldeck-Rousseau, président du Conseil de 1899 à 1902, la formule trouve son origine dans une lettre de Charles Jonnart, député du Pas-de-Calais, au directeur de la Revue politique et parlementaire : « Modéré, libéral, oui, je l’ai toujours été, je le suis toujours, … Lire la suite « Modéré, mais non pas modérément républicain » : la réponse de Jonnart à Méline (10 décembre 1899)