France métropolitaine

HGGSP

Épreuve écrite du baccalauréat

11 et 12 mai 2022

Premier sujet


Dissertation

— La conquête de l’espace de 1957 à nos jours : rivalités et coopérations

— Les États-Unis et l’environnement à différentes échelles

Étude critique de documents

— L’évolution des formes de la guerre

22-HGGSPJ1ME1


Second sujet


Dissertation

— Les espaces maritimes, objet de rivalités et de coopérations

— Les nouvelles formes et logiques de la guerre au XXIe siècle

Étude critique de documents

— Usages et représentations de l’environnement

22-HGGSPJ2ME1


Compléments

Étude critique de documents

L’évolution des formes de la guerre

La grande bataille d’Austerlitz de Johann Lorenz Rugendas

J. L. Rugendas, La grande bataille d'Austerlitz

« Fait par J. L. Rugendas

« La grande bataille d’Austerlitz

« gagnée par les Français le 2 décembre 1805.

« Soldats ! Je suis content de vous. Vous avez à la journée d’Austerlitz, justifié tout ce que j’attendais de votre intrépidité ; vous avez décoré vos aigles d’une immortelle gloire. Une armée de cent mille hommes, commandée par les empereurs de Russie et d’Autriche, a été, en moins de quatre heures ou coupée, ou dispersée. Ce qui a échappé à votre fer s’est noyé dans les lacs. 40 drapeaux, les étendards de la garde impériale de Russie, 120 pièces de canon, 20 généraux, plus de 30 000 prisonniers, sont les résultats de cette journée à jamais célèbre.

« (Extrait de la proclamation de S. M. I. Napoléon à l’armée française après la bataille d’Austerlitz.)

« Se vend à Augsbourg chez J. L. Rugendas. »

La bibliothèque Gallica conserve deux exemplaires de l’estampe, l’une en gris, l’autre coloriée :

La grande bataille d’Austerlitz (en gris)

La grande bataille d’Austerlitz (coloriée)


L’article de Stanley McChrystal dans Foreign Policy

L’article est daté du 21 février 2011, mais se rapporte à l’action du général en Irak à partir d’octobre 2003. Il est intitulé : « It takes a Network. The new front line of modern warfare » — « Il faut un réseau. La nouvelle ligne de front de la guerre moderne ». L’extrait retenu dans le sujet est précédé par les phrases suivantes :

Lors de mon arrivée en Irak en octobre 2003 pour prendre le commandement d’une force opérationnelle interarmées d’opérations spéciales (JSOTF) réduite à une assez petite taille dans les mois qui avaient suivi l’invasion initiale, nous étions confrontés à une menace grandissante de toute part, notamment celle d’Al-Qaida en Irak (AQI). Nous commençâmes à observer notre ennemi, et nous-mêmes. Ni l’un ni l’autre n’était facile à comprendre.

Comme un trop grand nombre de forces militaires dans l’histoire, nous vîmes d’abord notre ennemi comme nous nous voyions nous-mêmes. Dans une petite base située à l’extérieur de Bagdad, nous commençâmes à faire l’organigramme d’AQI sur des tableaux blancs effaçables à sec.

On trouve dans la suite de l’article une explication du titre. Après une visite à Mossoul, dans l’avion qui le ramène à Bagdad, le général McChrystal dessine un sablier afin de montrer que l’information ne circule pas suffisamment au sein de la force opérationnelle : seule une gorge étroite relie ses deux ampoules…

Le croquis de ce soir-là — au début d’une guerre contre un ennemi qui ne ferait que devenir plus complexe, plus capable et plus violent — fut la première étape de ce qui devint l’un des premiers objectifs de notre effort : la construction du réseau. Ce qui était vague à l’époque est vite devenu notre mantra : il faut un réseau pour vaincre un réseau.

Stanley McChrystal, « It Takes a Network », 2011 (foreignpolicy.com)


Éléments de corrigé

Étude critique de documents

L’évolution des formes de la guerre

La question porte à la fois sur l’évolution (intitulé) et sur la typologie (consigne) des formes de la guerre. L’étude successive des deux documents serait sans doute maladroite. Il est préférable de caractériser des transformations. Il existe toujours plusieurs plans possibles.

1. LE CHAMP DE BATAILLE
1.1. Un champ de bataille circonscrit : le plateau de Pratzen
1.2. Un champ de bataille illimité : l’Irak sous occupation américaine

2. LA CONDUITE DE LA GUERRE
2.1. Des armées régulières : Napoléon et la troisième coalition
2.2. Une guerre asymétrique : l’armée américaine et des forces irrégulières organisées en réseau

3. L’EXERCICE DE LA VIOLENCE
3.1. Une violence qui s’exerce contre un adversaire militaire
3.2. Un « nouvel art de la guerre » : terrorisme djihadiste et guerre sale

N.B. : Clausewitz traite avant tout des guerres régulières, mais n’ignore pas la guerre irrégulière.

L’étude critique du sujet prévu pour l’épreuve du 15 mars 2021 associait déjà une peinture de bataille — Zorndorf, au début de la guerre de Sept Ans — et un texte sur Al-Qaida.


Étude critique de documents

Usages et représentations de l’environnement

Les termes de l’intitulé et ceux de la consigne sont différents : usages et représentations dans l’intitulé, politiques publiques et représentations dans la consigne. La solution la plus simple consiste sans doute à distinguer des types de représentations, d’usages et de politiques. Il existe toujours plusieurs plans possibles.

1. UN SANCTUAIRE À PRÉSERVER
1.1. Une représentation : la nature intouchée
1.2. Un usage : la fonction récréative de la nature
1.3. Une politique : la protection des sites (préservationnisme)

2. UNE RESSOURCE À CONSERVER
2.1. Une représentation : un bien à exploiter
2.2. Un usage : la sylviculture
2.3. Une politique : la gestion durable des forêts

3. DES RISQUES À MAÎTRISER
3.1. Une représentation : la nature menaçante
3.2. Une autre représentation : la nature menacée
3.3. Les politiques de gestion des risques

L’étude critique du sujet prévu pour l’épreuve du 15 mars 2021 associait déjà la forêt française et Yosemite.


Tableau récapitulatif