Le droit d’interpellation sous la IIIe République

Le droit d'interpellation autorise tout parlementaire à interroger le Gouvernement, en séance, sur la politique mise en œuvre. Il ne figure pas dans la Constitution de 1875, mais découle de la responsabilité politique du Gouvernement devant le Parlement : "Les ministres sont solidairement responsables devant les chambres de la politique générale du gouvernement" (article 6 … Lire la suite Le droit d’interpellation sous la IIIe République

8 mars 1918. — « Je fais la guerre » : discours de Clemenceau devant la Chambre des députés

Clemenceau s’exprime devant la Chambre des députés, le 8 mars 1918, après la signature des traités de Brest-Litovsk (9 février et 3 mars) et des préliminaires de paix de Buftea (5 mars). Il répond à une interpellation d’Émile Constant, député radical de Gironde, sur l’instruction du procès Bolo, mais s’adresse avant tout au groupe socialiste … Lire la suite 8 mars 1918. — « Je fais la guerre » : discours de Clemenceau devant la Chambre des députés

16 novembre 1917. – Formation du second cabinet Clemenceau

Reçu par le président de la République, pour consultation, le 14 novembre à 14 h, Clemenceau revient à l'Élysée le 15 à 15 h et annonce à son départ qu'il accepte de former le nouveau gouvernement, ce qu'il fait en vingt-quatre heures. Son dernier éditorial, publié au matin du 15, dans L'Homme enchaîné, s'intitulait : … Lire la suite 16 novembre 1917. – Formation du second cabinet Clemenceau