29 juillet 1914. — « Ah ! le cheval d’Attila est farouche encore… » : dernier discours de Jaurès

Le 29 juillet 1914, devant la menace de guerre, le Bureau socialiste international, organe permanent de la IIe Internationale, se réunit à Bruxelles, à la Maison du peuple. Membre de la délégation française, avec Vaillant, Sembat et Guesde, Jaurès quitte Paris le 28, passe la journée du 29 à la Maison du peuple et prononce … Lire la suite 29 juillet 1914. — « Ah ! le cheval d’Attila est farouche encore… » : dernier discours de Jaurès

Le but final du socialisme selon Eduard Bernstein

Socialisme, communisme et syndicalisme en Allemagne depuis 1875 Membre du SDAP depuis 1872, Eduard Bernstein (1850-1932) s'installe en Suisse à l'été 1878. Après l'adoption d'une loi anti-socialiste par le Reichstag (19 octobre 1878), il est interdit de séjour en Allemagne et demeure en exil pendant une vingtaine d'années. À Zurich, il participe à la création … Lire la suite Le but final du socialisme selon Eduard Bernstein

La préface d’Amédée Dunois à la nouvelle édition française de la Critique du programme de Gotha (1922)

Socialisme, communisme et syndicalisme en Allemagne depuis 1875 La préface d'Amédée Dunois est publiée à la une de L'Humanité du 15 octobre 1922. « Le Congrès de Gotha, à l'occasion duquel Karl Marx adressa de Londres, le 5 mai 1875, à quelques-uns de ses coreligionnaires d'Allemagne, la lettre fameuse dont nous offrons aujourd'hui une nouvelle … Lire la suite La préface d’Amédée Dunois à la nouvelle édition française de la Critique du programme de Gotha (1922)

L’unité allemande : de la Confédération germanique à l’Empire allemand (1815-1871)

En 1815, l’Allemagne n’est pas un État unitaire. Elle comprend trente-neuf États (1817) associés dans une Confédération germanique (Deutscher Bund) sous la présidence de l’empereur d’Autriche (François-Joseph Ier, 1848-1916). Bismarck (1815-1898) est ministre-président et ministre des Affaires étrangères du roi de Prusse Guillaume Ier (1862 à 1871) puis chancelier d’Empire (1871-1890). C’est un conservateur hostile … Lire la suite L’unité allemande : de la Confédération germanique à l’Empire allemand (1815-1871)

La mort de Liebknecht vue par Käthe Kollwitz (1920)

Socialisme, communisme et syndicalisme en Allemagne depuis 1875 Käthe Kollwitz représente la mort de Karl Liebknecht, assassiné par les corps francs, comme Rosa Luxemburg, le 15 janvier 1919. Après la révolution du 9 novembre 1918, le SPD entend respecter la légalité et subordonne toute réforme à la réunion d’une Assemblée constituante dont l’élection est fixée … Lire la suite La mort de Liebknecht vue par Käthe Kollwitz (1920)