La déclaration ministérielle de Clemenceau devant la Chambre des députés (20 novembre 1917)

Reçu par le président de la République, pour consultation, le 14 novembre à 14 h, Clemenceau revient à l'Élysée le 15 à 15 h et annonce à son départ qu'il accepte de former le nouveau gouvernement, ce qu'il fait en vingt-quatre heures. Son dernier éditorial, publié au matin du 15, dans L'Homme enchaîné, s'intitulait : « On … Lire la suite La déclaration ministérielle de Clemenceau devant la Chambre des députés (20 novembre 1917)

La question coloniale selon Clemenceau en 1885

Clemenceau s'exprime devant la Chambre de députés le 30 juillet 1885. Il répond au discours prononcé par l'ancien président du Conseil Jules Ferry, deux jours auparavant, au cours d'un débat sur la politique coloniale des opportunistes. Chef du gouvernement à deux reprises (1880-1881, 1883-1885), mais renversé par la Chambre le 30 mars précédent, Jules Ferry … Lire la suite La question coloniale selon Clemenceau en 1885

La censure de la presse en 1914 : de L’Homme libre à L’Homme enchaîné

En septembre 1914, dans L’Homme libre, Clemenceau publie un éditorial qui dénonce les défaillances du Service de santé des armées. « Des blessés ont dû voyager, écrit-il, simplement étendus sur la paille noire des wagons qui venaient d’être employés pour le transport des chevaux. » Le journal est saisi le 29 avant d’être suspendu pour … Lire la suite La censure de la presse en 1914 : de L’Homme libre à L’Homme enchaîné

La signature du traité de Versailles (28 juin 1919)

Les États-Unis et le monde depuis les « Quatorze Points » du président Wilson La signature du traité de Versailles (28 juin 1919) La cérémonie vue par le peintre britannique William Orpen (1919) William Orpen, The Signing of Peace in the Hall of Mirrors, Versailles, 28 June 1919 WIKIMEDIA COMMONS | DOMAINE PUBLIC Au deuxième … Lire la suite La signature du traité de Versailles (28 juin 1919)

13 janvier 1898. — « J’Accuse…! Lettre au président de la République » par Émile Zola dans L’Aurore

La lettre ouverte de Zola au président de la République est publiée dans L'Aurore du 13 janvier 1898. Son titre reprend l'anaphore finale, sur l'invitation de Clemenceau, comme le rapporte Ernest Vaughan dans ses Souvenirs sans regrets. Elle donne tout son éclat à l'engagement de l'écrivain. En 1896, dans un texte publié par Le Figaro, … Lire la suite 13 janvier 1898. — « J’Accuse…! Lettre au président de la République » par Émile Zola dans L’Aurore