1er août 1914. — « Un rêve dont le canon de Guillaume, tout à l’heure, va nous réveiller » : Clemenceau dans L’Homme libre du 2

L'éditorial  « À la veille de l'action » paraît dans L'Homme libre du 2 août 1914, sous la signature de Clemenceau, au premier jour de la mobilisation française. Écrit la veille 1er août, date du décret de mobilisation et de la déclaration de guerre de l'Allemagne à la Russie, il se termine par un hommage à Jaurès … Lire la suite 1er août 1914. — « Un rêve dont le canon de Guillaume, tout à l’heure, va nous réveiller » : Clemenceau dans L’Homme libre du 2

10 avril 1930. — Clemenceau : Grandeurs et misères d’une victoire

Le dernier livre de Clemenceau -- Grandeurs et misères d'une victoire -- est publié le 10 avril 1930, quatre mois et demi après la mort de l'auteur, le 24 novembre 1929. Retiré de la vie politique après l'échec de sa candidature à l'élection présidentielle de 1920, l'ancien président du Conseil s'abstient d'abord de répondre à … Lire la suite 10 avril 1930. — Clemenceau : Grandeurs et misères d’une victoire

11 novembre 1918. — « Soldat de l’idéal » : discours de Clemenceau devant la Chambre des députés

Le 11 novembre 1918, après la signature de l'armistice en forêt de Compiègne, Foch regagne Paris où Clemenceau le reçoit à 9 h 30. Dans l'après-midi, le président du Conseil donne lecture de la convention devant la Chambre des députés et prononce une brève allocution. Il rejoint ensuite le Sénat où il reprend les mêmes … Lire la suite 11 novembre 1918. — « Soldat de l’idéal » : discours de Clemenceau devant la Chambre des députés