« Nous sommes tous Américains » : l’éditorial du Monde du 13 septembre 2001

Le 11 septembre 2001, une série d’attaques terroristes frappent New York et Washington ; quatre avions civils sont détournés : les deux premiers détruisent les deux tours du World Trade Center (construites en 1972) à New York, le troisième percute le Pentagone à Washington, le quatrième s’écrase près de Pittsburgh en Pennsylvanie. Dans son édition du lendemain, datée du 13, le journal Le Monde publie, en première page, un éditorial de Jean-Marie Colombani intitulé : « Nous sommes tous Américains. »

Dans ce moment tragique où les mots paraissent si pauvres pour dire le choc que l’on ressent, la première chose qui vient à l’esprit est celle- ci : nous sommes tous Américains ! Nous sommes tous New-Yorkais, aussi sûrement que John Kennedy se déclarait, en 1962 à Berlin, Berlinois. Comment ne pas se sentir en effet, comme dans les moments les plus graves de notre histoire, profondément solidaires de ce peuple et de ce pays, les Etats-Unis, dont nous sommes si proches et à qui nous devons la liberté, et donc notre solidarité.

L’éditorial dans son entier sur le site du Monde :

Jean-Marie Colombani, « Nous sommes tous américains », Le Monde, 13 septembre 2001

Les unes d’un grand nombre de journaux du monde entier sur le site du Newseum de Washington :

September 12, 2001 : 145 front pages from 19 countries